Réussir dans sa faiblesse

Par Fr Rodrigue NSIANGANI

L’homme cherche tout simplement ce qui frappe aux yeux, toute fois c’est un sentiment naturel que tout le monde constate dans ses émotions réactionnelles.
Nous cherchons la satisfaction dans tous les domaines : avoir une certaine importance, être vainqueur… et ce sont des valeurs louables et préférable pour tous. Mais lorsque dans les défis de la vie nous constatons nos propre faiblesses, nous somme envahi par le sentiment de ne plus nous en sortir par ce que on n’est pas capable de faire tel chose ou tel autre chose, c’est alors que plusieurs abandonnent.

a. Des forces et des faiblesses

Dieu qui nous a créé, nous a donné toutes les capacités pour relever n’importe quel défis pouvant se présenter ; mais de par notre nature humaine, nous avons en nous des failles et notre devoir est des les découvrir et chercher quel sont nos compétence qui peuvent y remédier. Nous devons apprendre à considérer nos forces ainsi que nos faiblesses. Comme tous ce que Dieu a créé est bon, donc tous ce que tu as est bon, nous sommes la représentation de l’intelligence de Dieu.

« Le grand problème n’est pas ta faiblesse mais ce que peut sortir de cette faiblesse ».
Moïse bégayait mais ce qui sortait de sa bouche a bouleversé le monde, en toi il y a un champion qui se cache, alors ne laisse jamais les propos externes affecter ton champion interne.

b. Le faible commencement et les regards des gens

Quand les personnes qui t’entourent constatent tes faiblesse, ils réagissent de manière à te décourager en te disant tout logiquement : « Tu ne peux y arriver parce que… ».

Travail comme si tu t’entendais à aucune congratulations des humains, alors tu n’es seras jamais découragé peu importe le dire de gens, vois ton objectif, accroches toi à ta vision et n’oublie jamais que les ambigüités s’y présenterons malgré ça, considère ces dernières comme les expériences importantes pour ton professionnalisme.
Dans la Bible l’histoire d’Anne et Peninna 1 Samuel 1 : 6-7 dit : « Sa rivale lui prodiguait les mortifications pour la porter à s’irriter de ce que l’éternel l’avait rendue stérile.
Et toutes les années il en était ainsi. Chaque fois qu’Anne montait à la maison de l’éternel, Peninna la mortifiait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait point. »

c. Persévérer dans la foi

Bien aimé les gens ne serons pas toujours là pour t’applaudir mais pour te mortifier, décourager, t’insulter de fois, mais sachez : la vraie foi se manifeste le plus souvent dans la souffrance lorsque tout est compliqué c’est alors que David était dans sa fuite qu’il pouvait chanter un nouveau cantique « l’eternel est mon berger je n’ai manquerai de rien » Psaume 23.

Aujourd’hui nous parlons d’Abraham notre père dans la foi parce qu’il a cru pendant plusieurs années dans la souffrance, sans enfants, dans sa faiblesse mais il cherchait toujours à honorer Dieu.
Jésus sur la croix, tout le monde s’attendait qu’il renie son père. Le centenier témoin de sa mort, n’était surement pas là parce qu’il se soucier de jésus mais pour voir comment Jésus reniera son père, lui qui prétendait être le fils de Dieu, alors après avoir écouté le cri et la dernière prière de jésus il témoignât : assurément, cet homme était fils de Dieu. Marc 15 : 39

Je vous exhorte d’être fort devant tout découragement de ce monde, plutôt laissez que la volonté de Dieu s’accomplisse dans vos vies, Peninna était un moteur stimulateur pour pousser Anna à prier autrement selon la volonté de Dieu. 1 Samuel 1 : 10-11.
Comprenez la voix de Dieu, car dans toute circonstance l’intention de Dieu est de vous réveiller et accomplir ses desseins dans vos vie ; car il est écrit : nous savons, du reste, toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Romain 8 : 27.

d. Le péché, une faiblesse

Christ a vaincu sur la croix pour nous sauver et nous introduire dans la victoire, le grand problème est de fixer le regard au ciel au prés de celui qui a vaincu ce monde, il a dépouillé la force du péché et il nous a rendu capable d’affronter ce monde. Dans christ nous sommes protégés, en christ nous avons la victoire sur le péché.
Ta sainteté dépend de ton péché qui est une grande faiblesse aujourd’hui. Tu es incapables d’abandonner ou bien de te relever ; considère que Jésus t’aime malgré se que tu as fait et qu’il soufre de te voir égarer et empresse toi à revenir à son amour et à ne plus retomber dans le même piège. Il est vrai que jésus t’aime encore et c’est lui qui peut te donner une seconde chance. Si vous avez l’amour, vous avez jésus, cherchez l’amour vous trouverez Jésus-Christ.

Publié le 05/11/13 à 10:43:09
Lue 1102 fois

Commentaires

  • Fabrice MULUMBA :« Le grand problème n’est pas ta faiblesse mais ce que peut sortir de cette faiblesse » c'est vraie!
    Pulié le 05/11/13 à 10:56
Abba père                                alt=

abbapere.net

203 Abonnés
http://www.abbapere.net

Adorer Dieu
Publicité
betsaleeltech.com
Free Byte
annuairechretien.com
photo-libre.fr
abbapere.net v2.1a.09/2014 By Ir Fabrice MULUMBA |contact@abbapere.net|+243 999 179 060