Clefs d’harmonie dans le mariage

Clefs d’harmonie dans le mariage

Par Pasteur Guy Roger DANGI

Le mariage ou la vie du couple est une chose qui n’est facile pour personne. Les échecs dans ce domaine sont légions et sont presque toujours accompagnés de leurs lots de souffrances. Or, le bonheur conjugal est un besoin de premier ordre car le foyer est la cellule de base de la société. Lorsque cette cellule est malade le reste ne peut que se porter mal. La volonté et l’effort de réussir des mariés échouent souvent à cause de leur ignorance et leur faiblesse de caractère. Nous avons besoins de connaître la parole de Dieu et de nous laisser traiter par elle afin que nous expérimentions le succès dans le mariage.

I. Choses à savoir sur le mariage :

1. Le mariage est une institution divine :
Le mariage n’est pas une institution humaine. C’est Dieu qui l’a institué. Il faut donc que ceux qui veulent s’y engager se tournent vers Dieu pour savoir comment il veut que le mariage soit vécu.

2. Le mariage est monogamique :
Dieu institua la monogamie. Il fut dit que les deux deviendront une seule chair (Gen. 22 :4). Les hommes instituèrent la polygamie. Dieu l’interdit (Deut. 17 :17) puis la supporta pendant l’Ancien Testament, mais aujourd’hui qu’il veut amener son peuple à la perfection, il le ramène au modèle initial : la monogamie (Mat. 19 : 1-9)

3. Le mariage est hétérosexuel :
Dieu n’avait pas unit Adam et Steve mais Adam et Eve. L’homosexualité est un égarement humain.

4. Le mariage est indissoluble :
Le mariage et les relations sexuelles lient deux personnes spirituellement jusqu’à ce que l’une d’elles meure: « Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu’il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. » (Romains 7 : 2)


II. Le bonheur conjugal est possible

Le mariage est une entreprise difficile, il est une chose des plus difficiles à gérer sur terre. Les échecs sont légions dans ce domaine. Mais le bonheur dans le mariage est possible. Avec Dieu, tout est possible. « Avec Dieu, nous ferons des exploits… » (Psaumes 60:12-14) Lorsque la volonté de Dieu rencontre celle de l’homme, la connaissance et la persévérance permettront que l’on réussisse.

III. Quelques besoins majeurs

1. Faire un bon choix :
Il y a deux choix de première importance pour un homme : choisir la personne avec laquelle il passera l’éternité (Je vous conseil Jésus-Christ) et la personne avec laquelle il passera sa vie sur terre. Celui qui manque de bien faire ces choix en souffrira longtemps. « Une mauvaise femme est une carie dans les os » La meilleure manière d’avoir une épouse ou un époux est de le demander à Dieu : « On peut hériter de ses pères une maison et des richesses, mais une femme intelligente est un don de l’Eternel. » (Pro. 19:14)

2. Etre marié en Christ :
« …si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut; seulement, que ce soit dans le Seigneur. » (1 Cor. 7:39) Il est presque impossible de connaître tout le bonheur prévu par Dieu dans le mariage lorsqu’on est marié à non chrétien. Avec un non chrétien, on ne peut pas connaître plus de 50 % du bonheur du mariage. L’incompatibilité spirituelle est la chose la plus difficile à vivre dans le mariage. L’incompatibilité tu les héros et les héroïnes. Elle met les lions et les lionnes dans la cage.
Le mode de vie normal d’un non chrétien rend malheureux et triste celui qui connaît et craint Christ.

3. Mûrir :
Le mariage est une chose faite pour des personnes mûres. Si des enfants entrent dans le foyer, ils vont se disputer, s’irriter, se battre et pleurnicher régulièrement. Les enfants sont irresponsables et inconstants. Il faut être responsable pour tenir dans un foyer. Un responsable, ce n’est pas forcement une personne avancée en âge. Il y a des gens qui n’ont fait que vieillir, mais ils n’ont pas mûrit. Ce sont des enfants dans de vieux corps. Un responsable sait répondre des situations ; il ne démissionne pas. Il cherche les solutions pour tout problème. L’on ne quitte pas pour rentrer, l’on quitte pour rester attacher.

4. Mourir :
« En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul.. » (Jean 12:24) Le mariage nous condamne à mourir. Celui qui refuse la mort restera seul. Nous devons mourir à notre caractère adamique, à nos intérêts et ambitions égoïstes…La vie à deux ne peut réussir sans la mort de la chair, du caractère déchu. On n’entre pas dans le foyer avec un vieil homme libre.
Celui qui ne veut pas mourir, se sacrifier ne doit pas chercher à se marier. Si les problèmes du foyer ne tuent pas son vieil homme, c’est le mariage ou son conjoint que ce dernier tuera. Si nous ne voulons pas mourir, nous tuerons.
Le vieil homme doit être crucifié avant que nous entrions dans le foyer. Ne le laissez pas s’exprimer. Si vous laissez le vieil homme participer à gestion de votre foyer, vous pouvez vous attendre au pire.

5. La maîtrise de soi :
Le vieil homme ne doit pas être libre de mouvement dans le couple. Le mariage n’est pas pour les gens qui tremblent de colère. Se marier, ce n’est pas commencer une carrière de catcheur ou de boxeur professionnel. Vous devez oublier vos prises de soumission. Pour être heureux dans le mariage, on doit apprendre à faire confiance en Dieu, être patient et connaître les vertus du dialogue. Le mariage développe une personne responsable.

IV. Principes d’harmonie dans le mariage

1. Mettre Jésus au centre :
« Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. » (Jean 15 : 5) La clé du succès dans toute relation ou entreprise est de place Jésus au centre. Sans Jésus, le mariage perd son but et son sens et il devient impossible d’expérimenter tout le bonheur dont on peut en dire. Le mariage a été institué lorsque l’homme vivait en harmonie avec Dieu ; il ne peut être pleinement vécu que par des gens qui vivent dans la volonté de Dieu. Toute union aura des problèmes mais là où il y a Jésus, il y aura des solutions.

Sans Jésus, les hommes vivotent, survivent. Jésus-Christ est la vie ; ce n’est que par lui qu’on peut jouir pleinement de tout ce que Dieu a fait ou fait pour le bien de l’homme. Si ce n’est pas Dieu qui bâtit votre foyer, il n’y a aucune garantie pour le bonheur et la longévité de la relation : « Si l’Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain; Si l’Eternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain. » (Psaumes 127:1)

2. La crainte de Dieu
« Mais le bonheur n’est pas pour le méchant, et il ne prolongera point ses jours, pas plus que l’ombre, parce qu’il n’a pas de la crainte devant Dieu. » (Eccl. 8:13)
Le mariage ne peut être vécu sans la crainte de celui qui l’a institué. Si une personne ne craint pas Dieu qui l’a créée et qui peut arrêter sa vie, elle ne craindra pas non plus l’homme, le méprisera, l’exploitera l’écrasera, le trompera…

La crainte de Dieu donne la sagesse pour gérer le foyer : « La crainte de l’Eternel est le commencement de la sagesse; Tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais. » (Ps. 111:10)
Sans la crainte de Dieu, le mariage va vers la ruine. Dieu soutiendra toute personne qui le craint.

3. Former une équipe :
« Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. » (Eccl. 4:9)
Le mariage est la formation d’une équipe pour vaincre dans les combats de la vie. C’est pourquoi un chrétien n’a pas le droit de se marier avec n’importe qui. Ne prenez pas un adversaire dans votre camp. Lorsque vous êtes mariés, vous devez savoir qu’il y a, au moins, une personne qui s’attend à votre échec. Le diable veut faire de vous des perdants, des échoués. Il n’y a pas de gloire pour les perdants.

4. Prier :
« Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. » (Phil. 4 : 6-7)
La prière est le moyen d’exposer tous nos problèmes, les plus petits comme les plus difficiles, à Dieu et d’en trouver des solutions. Négliger la prière, c’est laisser le hasard et ses aléas prendre le contrôle de votre destinée.

5. Demeurer sous une autorité spirituelle :
« Nous vous prions, frères, d’avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. » (1 Thessaloniciens 5:12)
Dieu a placé chacun de ses enfants sous une autorité spirituelle humaine. Nous devons tous avoir dans notre vie une personne qui peut exercer son autorité sur nous ; autrement nous sommes en danger. Le pasteur, les conseillers permanents (témoins)… sont des supports et des garde-fous pour nous aider dans notre marche. Dieu a établis sur nous des personnes auxquelles nous devons obéir pour notre bien : « Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage. » (Héb. 13:17) N’épousez pas un souverain, une personne qui ne craint et ne respecte personne, vous ne serez jamais heureux avec lui.

6. Le respect mutuel
« Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. » (1 Pierre 3:7)
Le manque de respect dans le couple blesse et décourage. Celui qui ne sait pas respecter son conjoint devant les gens deviendra ridicule. La familiarité tue le respect mais les chrétiens ne doivent pas oublier que leur conjoint est une personne précieuse rachetée à grand prix, aimée et défendue par Dieu. Il n’est pas bien de manquer de respect envers ceux qui appartiennent à Dieu.

Le mariage n’est pas pour les impolis. Si vous avez du mépris pour les gens ne vous mariez pas. On épouse une personne parce qu’on l’aime et on a de l’estime pour elle. L’amour véritable produit le respect. Toute personne qui se marie ne doit pas oublier que son conjoint est un humain et que comme tel il a des défauts, des faiblesses qui ne doivent pas devenir des sujets de mépris.

7. La fidélité :
« Voici encore ce que vous faites: Vous couvrez de larmes l’autel de l’Eternel, de pleurs et de gémissements, En sorte qu’il n’a plus égard aux offrandes et qu’il ne peut rien agréer de vos mains. Et vous dites: Pourquoi?… Parce que l’Eternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, à laquelle tu es infidèle, Bien qu’elle soit ta compagne et la femme de ton alliance. » (Mal. 3 : 13-14) La fidélité est l’une des plus grandes vertus qui font durer la relation.

En fait, les gens s’unissent pour demeurer fidèles les uns aux autres. Si vous voulez détruire votre relation, votre bonheur, votre vie, apprenez à vous amuser à ce vilain jeu qu’est l’infidélité. L’infidélité est un terrible poison pour la relation. Lorsque vous l’invitez dans votre relation, vous souffrirez de ses terribles conséquences. Elle ouvrira la porte à la malédiction dans votre union et votre famille.
Le mariage n’est fait que pour les hommes fidèles. Dieu et l’humanité les recherchent.

8. Maintenir le dialogue :
Le dialogue est un des plus importants ingrédients du mariage et de toute relation. Un mariage est un long dialogue. La présence permanente du dialogue révèle la bonne santé de la relation et le niveau de maturité atteint par les conjoints. L’absence de dialogue est un signe d’immaturité (les enfants cessent de se parler quand ils sont fâchés entre eux.) et d’échec (l’incapacité de maintenir le dialogue est un échec devant Dieu dans le développement de votre caractère.) Le dialogue est important et sert à :
- Maintenir et nourrir la relation : tant que le couple peut se parler les choses peuvent aller mieux. Les paroles réconfortent et renforcent les sentiments.
- Régler les conflits : tous les problèmes des chrétiens doivent se régler par la dialogue, pas avec des prises de soumission ou de karaté. Tout recours à la force est condamnable.
Dans un foyer où les gens ne se parlent pas, le diable parle beaucoup.

9. Se pardonner :
Le pardon est une importante clé de longévité de la relation. Etant donné que nous ne sommes pas encore parfaits et que nos relations ne sont pas parfaites, le pardon est incontournable. Une personne qui ne pardonne pas ne peut avoir de relations durables et n’est pas mariable. Le pardon doit être :
- Immédiat : Le pardon et la réconciliation n’attendent pas, plus on attend, plus les choses se gâtent.
- Réciproque : il ne doit pas se faire à sens unique.
- Sincère : on ne doit pas faire semblant. Dieu ne nous a pas appelés à faire semblant.
- Permanent : Jésus a dit que l’on doit pardonner « jusqu’à septante fois sept fois » (Mat. 18 : 21-22)
Le manque de pardon annonce une vengeance. Or le pardon est plus grand que la vengeance.

10. Les relations sexuelles
On ne se marie pas pour les relations sexuelles, mais elles contribuent au bonheur du couple. Les relations sexuelles fortifient la relation. L’une des causes de problèmes dans le foyer vient de l’absence d’harmonie et de satisfaction sexuelles. L’une des clés pour réussir la vie sexuelle est le dialogue. Les conjoints doivent se parler pour dire ce qu’ils attendent l’un de l’autre. « Deux hommes marchent-ils ensemble, sans en être convenus? » (Amos 3:3) Ils doivent aussi prier.

Conclusion

Le mariage est une entreprise des plus difficiles pour l’homme. Ce qui est difficile n’est pas pour autant impossible. Ceux qui s’engagent dans le mariage peuvent être heureux et épanouis s’ils s’engagent à se faire du bien et à obéir à celui qui l’a institué. La sagesse de Dieu peut aider toute personne engagée dans le mariage à bâtir son bonheur. Dieu n’a pas fait qu’instituer le mariage ; il a aussi donné des clés pour que ceux qui s’y engagent soient heureux. L’homme doit donc s’approcher de Dieu et obéir à sa parole pour trouver le bonheur prévu par Dieu à travers cette institution.

Publié le 27/12/13 à 15:02:34
Lue 1434 fois

Commentaires

Abba père                                alt=

abbapere.net

219 Abonnés
http://www.abbapere.net

Adorer Dieu
Publicité
betsaleeltech.com
Free Byte
annuairechretien.com
photo-libre.fr
abbapere.net v2.1a.09/2014 By Ir Fabrice MULUMBA |contact@abbapere.net|+243 999 179 060