Le pardon

Le pardon

Par Pasteur Guy Roger DANGI

La vie chrétienne est un ensemble de relations. Le chrétien est en relation avec Dieu et avec son prochain. Ces relations doivent être bonnes pour que le chrétien puisse s’épanouir spirituellement, moralement…Or il n’existe pas de relations parfaites sur terre car l’homme n’est pas parfait. C’est pourquoi le pardon devient incontournable dans la relation de l’homme avec Dieu et avec son prochain. Le pardon occupe une importante place dans le christianisme et il fait sa particularité parmi les religions du monde.

1. Qu’est-ce que le pardon ?
Pardonner, c’est :
- Passer par-dessus une offense ;
- Oublier une offense, la négliger ;
- Accorder une grâce à un pécheur ;
- Renoncer à se venger d’un mal qui nous a été fait ;
- Faire la paix en enlevant la colère, le ressentiment et l’amertume venant d’une offense.

Le mot pardonner en hébreux signifie couvrir, pacifier, enlever. Lorsque Dieu pardonne il couvre et enlève notre impureté et la paix s’établit entre lui et nous.

2. L’importance du pardon ?
Voyons quelques raisons qui rendent le pardon nécessaire :
- Le pardon rétablit la communion : L’homme n’est véritablement béni que lorsqu’il est en bonne relation avec Dieu et avec son prochain. C’est pourquoi il faut entretenir ces relations par le pardon.
- Le péché offense Dieu : Le pardon vient à cause du péché ou l’offense. Tout péché offense Dieu qui a créé la vie et en a établi les règles ou les lois. Chaque fois qu’une personne pèche, elle frustre Dieu.
- La justice de Dieu demande que le péché soit puni : Dieu étant juste ne peut laisser le péché impuni. Sa justice demande que celui qui pèche soit châtié. « Car le salaire du péché, c’est la mort… » (Romains 6 : 23)

3. Le pardon de l’homme à l’homme

A. Pourquoi pardonner son prochain ?
a. Pour obéir à Dieu :
C’est Dieu qui nous demande de nous pardonner les uns les autres : « Supportez-vous les uns les autres, et si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. » (Colossiens 3 : 13)
b. Pour suivre l’exemple de Christ :
En tant qu’imitateurs de Jésus, nous sommes appelés à pardonner ceux qui nous font du mal : « De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi … » (Colossiens 3 : 13)
c. Pour avoir de relations saines :
Il n’existe pas de relations parfaites entre hommes. N’étant pas encore parfaits, nous ne pouvons pas vivre sans frustrer ou offenser notre prochain. Si l’offense est inévitable, le pardon, lui, est incontournable. Le pardon est un ingrédient essentiel pour l’entretien des relations. Il est nécessaire pour qu’il y ait paix et harmonie parmi les hommes.
d. Pour avoir le pardon de Dieu : La Bible déclare : « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi. » (Matthieu 6 :14)
e. Pour avoir la guérison : Le fait de garder la colère ou le ressentiment dans le cœur est un danger. En outre, la blessure causée par une offense est guérie par le pardon.
f. Pour que nous ne nous vengions pas : Le fait de ne pas pardonner nous dispose à la vengeance.
La blessure et la colère gardées dans le cœur vont finir par se manifester négativement. Se venger est un péché. La Bible dit : « Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. » (Romains 12 : 19.)
L’homme qui veut se venger usurpe la place et la prérogative de Dieu et se retire ainsi de sa grâce et sa protection.

B. Sept (7) clés pour pardonner son prochain :

Il y a des choses que nous devons comprendre pour pouvoir pardonner facilement :
1. Comprendre la valeur et la nécessité du pardon : en pardonnant notre prochain, nous évitons un péché et permettons à Dieu de nous pardonner et nous bénir ;
2. Comprendre que pardonner n’est pas un choix mais un ordre : pour un enfant de Dieu, pardonner n’est pas une option ;
3. Comprendre l’importance des bonnes relations : Jésus est allé à la croix pour rétablir la relation entre Dieu et l’homme, d’une part et entre l’homme et son prochain, d’autre part. Nous aussi, nous devons apprendre à mourir, ;
4. Etre prêt à payer un prix : le pardon coûte toujours quelque chose. Comme Jésus, nous devons souffrir pour pardonner ;
5. Reconsidérer les évènements passés : le pardon vient d’un second regard sur le passé. Nous devons reconsidérer les événements passés avec compréhension envers ceux qui nous ont offensés ;
6. Comprendre que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu (Romains 8 : 28) Même les situations qui nous blessent ou nous frustrent concourent à notre bien. Joseph a été vendu par ses frères. Cet acte mauvais l’a conduit au lieu de son élévation.
7. Demander à Dieu la capacité pour pardonner : l’homme a besoin de Dieu pour pardonner. Toute capacité nous vient de Dieu : « Je puis tout par Christ qui me fortifie. » (Philippiens 4 : 13) ; « Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. » (Philippiens 2 : 13)

C. Comment doit être le pardon du chrétien?

a. Il doit être immédiat : le pardon n’attend pas. Nous ne devons pas attendre longtemps pour aller demander pardon ou le donner à celui qui nous le demande. La Bible dit que « que le soleil ne se couche pas sur notre colère… » (Eph. 4 : 26
Jésus et Etienne ont pardonné leurs bourreaux pendant que ceux-ci étaient à l’œuvre.
b. Il doit être sincère : Dieu nous demande de pardonner comme Dieu nous pardonne (Mat. 6 :12), sans hypocrisie.
c. Il doit être permanent : Jésus a dit que nous devons pardonner jusqu’à soixante dix fois sept fois (Mat. 18 : 21-22)
d. Il doit être réciproque : Le pardon ne doit pas être à sens unique. «… et si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. » (Col. 3 : 13)

D. Le processus de réconciliation

Les étapes du processus de la réconciliation
Le vrai pardon aboutit à la réconciliation. Le Seigneur Jésus a enseigné le processus de la réconciliation dans Matthieu 18 : 15-17. Ce processus comprend les étapes suivantes :
1. Chercher de rencontrer le frère seul à seul : le but de cette rencontre est la recherche de la paix et ne doit créer d’autres problèmes. Pour cela il faut que celui cherche la réconciliation le fasse dans un esprit d’humilité ;
2. Appeler un ou deux témoins : Toute affaire se règle sur la déposition de deux ou trois témoins ;
3. Faire intervenir l’église : il s’agit d’associer les responsables de l’église ;
4. Considérer le frère comme un non-chrétien : Si après les trois premières étapes la personne interpellée ne veut pas réagir favorablement ou pardonner, elle doit être considérée et traitée comme un non-chrétien.

4. Le pardon de Dieu à l’homme

Dieu est l’exemple, le modèle pour le pardon. Il a le premier pardonné l’homme.

Cinq (5) éléments sur le pardon Divine:
1. Il se trouve auprès de Dieu (Psaumes 130 : 4)
C’est Dieu qui a fait le pardon et c’est lui qui le donne aux hommes.
2. Il a un prix : le pardon coûte toujours quelque chose à celui qui doit l’offrir. Pour nous pardonner, Dieu a sacrifié son Fils, Jésus-Christ. Le pardon a été rendu possible par la mort de Jésus.
3. Il n’est donné qu’à l’homme : Dieu n’a pas pardonné les anges qui ont péché mais il accorde gracieusement son pardon à l’homme.
4. Il doit susciter la crainte de Dieu :
« Mais le pardon se trouve auprès de toi, afin qu’on te craigne. » (Psaumes 130 : 4)
Le pardon de Dieu ne doit pas encourager le péché dans la vie du chrétien. Il lui apprend plutôt à craindre Dieu

Conclusion
Le pardon est incontournable ; il est la clé de la longévité des relations et de la manifestation de la grâce de Dieu dans la vie du chrétien. Le pardon est un signe qui permet de reconnaître les vrais enfants de Dieu. Un homme spirituel demandera et accordera toujours le pardon. Le vrai pardon entraîne le rétablissement de la relation. Le vrai pardon est aussi un sacrifice.

Publié le 22/07/13 à 18:12:53
Lue 1018 fois

Commentaires

Developing Leader's Capacity and Consultancy                                alt=

DLC

4 Abonnés
www.dlc-rdc.com

Adorer Dieu
Publicité
betsaleeltech.com
Free Byte
annuairechretien.com
photo-libre.fr
abbapere.net v2.1a.09/2014 By Ir Fabrice MULUMBA |contact@abbapere.net|+243 999 179 060