Le jeûne biblique

Le jeûne biblique

Par Pasteur Guy Roger DANGI

Depuis des temps très reculés, les croyants pratiquent le jeûne comme un moyen de s’humilier devant Dieu, de se sanctifier afin de rendre efficaces leurs prières. Beaucoup de grands hommes de Dieu de l’ère chrétienne ont témoigné de l’importance du jeûne pour l’exaucement de la prière et le réveil tant personnel que collectif. Le jeûne est une chose indispensable à une vie chrétienne fructueuse et victorieuse. Si le jeune est toujours pratiqué dans le corps de Christ, il est aussi, et souvent, mal compris. Beaucoup de chrétiens sont morts ou ont subit de dommages corporels en faisant, inutilement, des jeûnes draconiens, suicidaires.

I. Qu’est-ce que le Jeûne ?

1. Ce qui n’est pas un jeûne :

Une grève de la faim : La grève exerce une pression morale sur une personne dont on attend quelque chose. Le but du jeûne n’est pas d’exercer une pression sur Dieu.

Un chantage : Jeûner n’est pas influencer Dieu en suscitant sa pitié pour qu’il fasse une chose.

Recherche d’une performance ou d’un record : La durée du temps que l’on passe à jeûne n’est pas le plus important, c’est la disposition du cœur devant Dieu qui détermine la valeur du jeûne.

2. Ce qu’est le jeûne :

Le jeûne est une abstinence volontaire d’aliments et d’autres choses nécessaires et utiles (I Cor.7 : 5) en vue d’avoir une disposition meilleure devant Dieu.
Dans les livres de Moise, le mot jeûne n’existe pas. Le jeûne est désigné par l’expression ‘humilier l’âme ’. Ces termes révèlent certainement la nature du jeûne : un moment où l’homme s’humilie devant Dieu. Pendant le jeûne l’homme s’abaisse pour placer Dieu dans une position de proéminence.
L’objectif du jeûne est de se faire entendre par Dieu. « Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, pour que votre voix soit entendue en haut. » (Esaie 58 : 4 b, 9) C’est pourquoi l’activité principale pendant le jeûne doit être la prière. Celle-ci est accompagnée de la louange, l’adoration, de la lecture et l’étude de la parole de Dieu.


II. Le jeûne est-il nécessaire aujourd’hui?

Il y a deux raisons bibliques pour lesquelles les chrétiens doivent jeûner :

1. Jésus a dit que les chrétiens allaient jeûner après son ascension :
Le Seigneur Jésus avait dit qu’après son ascension, sa montée au ciel, ses disciples qui ne jeûnaient pas, allaient jeûner : « Jésus leur dit: Est-ce que les invités à un mariage peuvent être tristes, quand le marié est avec eux? Mais le moment va venir où on leur enlèvera le marié. Alors ils jeûneront. » (Mat. 9:15)

2. Les chrétiens de l’Eglise primitive jeûnaient :
« Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’oeuvre à laquelle je les ai appelés. » (Actes 13 : 2)
Les vrais chrétiens doivent apprendre à jeûner pour fortifier leur homme intérieur afin d’accomplir des exploits avec Dieu. La pratique du jeûne est inséparable du combat spirituel et d’un ministère de miracles, de signes et prodiges. Ne pas jeûner, c’est ignorer ou négliger une clé de percé spirituel et de victoire en Christ.

III. Le principe du jeûne: en quoi consiste le jeûne?

1. Mettre Dieu en première place (proéminence) dans notre vie :
Le jeûne est un moment où nous honorons Dieu. Nous le mettons en priorité, dans une position d’importance dans notre vie. Nous considérons toute chose moins importante et lui donnons la première place. Pendant le jeûne toute chose, toute activité, toute personne est reléguée en second plan dans notre vie et Dieu est placé en proéminence.
Cela nous rapproche de Dieu et lui permet de nous entendre et d’agir en nous, par nous et pour nous.

2. Se purifier
Le jeûne est un moyen de sanctification (séparation d’avec le mal, le péché). Pendant le jeûne nous abandonnons toute distraction et toute activité qui peut nous séparer de Dieu ou prendre le temps que nous pouvons lui consacrer.
Le jeûne est un moyen de retour à Dieu (Joël 2 : 12) Pendant le jeûne, nous ne cherchons pas à changer Dieu ; C’est plutôt nous qui devons changer.
Etant donné que le jeûne est un moyen de purification, il est toujours bien de le commencer par la repentance, la confession et l’abandon du péché.

3. Aiguiser la soif des choses spirituelles
Le jeûne crée une soif plus grande des choses spirituelles. Quand on est en jeûne, on a une plus grande soif de la présence de Dieu, de la prière, de la parole…. On perd le désir des choses de ce monde. Le jeûne détache le chrétien de ce monde et des œuvres de la chair. C’est pendant un jeûne, au début de ma vie chrétienne que j’ai été délivré de ma passion de la musique mondaine ou profane.

IV. Le vrai jeûne biblique

Dans Esaie 58, Dieu enseigne sur le « vrai jeûne », le jeûne auquel il prend plaisir. On retient de ce chapitre que le jeûne véritable consiste à s’abstenir du mal. Cela confirme la vérité selon laquelle le jeûne est moyen de sanctification. Voyons certaines choses que Dieu recommande pour le vrai jeûne :
« Voici le jeûne auquel je prends plaisir » (v.5)
« Détache les chaînes de la méchanceté » : se séparer du mal.
« Dénoue les liens de la servitude. »
« Renvoie libres les opprimés » : exercer la miséricorde.
« Que l’on rompe toute espèce de joug » : le pardon compris.


V. Differents types de jeûne :

1. Le jeûne normal :
C’est un jeûne au cours duquel l’on ne mange pas, mais l’on boit. C’est le genre de jeûne que Jésus a fait : « Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. » (Mat. 4 : 2) Après avoir jeûné, Jésus eut faim et non soif. Cela montre qu’il buvait. T.L. OSBORN a jeûné 3 jours avec un bidon d’eau et il a vu le Seigneur Jésus (Le jour où Jésus a visité notre foyer)

2. Le jeûne partiel :
C’est un jeûne au cours duquel on prend de la nourriture légère à un ou des moments de la journée. C’est le genre de jeûne que Daniel avait fait pendant 21 jours : « En ce temps-là, moi, Daniel, je fus trois semaines dans le deuil. Je ne mangeai aucun mets délicat, il n’entra ni viande ni vin dans ma bouche… jusqu’à ce que les trois semaines fussent accomplies. » (Daniel 10 : 2-3)

3. Le jeûne total :
On l’appelle aussi le ‘jeûne sec’ ou ‘à sec’ parce que l’on ne boit pas. Il dure au maximum trois jours : « Un tel jeûne dure normalement trois jours. Aller au-delà de trois jours sans eau doit être surnaturel ou cela deviendra dangereux. » R. HOUSTMA (Théologie Pastorale 4, p. 238)
Paul a fait un jeûne sec de trois jours après sa conversion (Actes 9 : 9) En dehors des cas de jeûnes surnaturels, il n’y a pas, dans la Bible, des cas de jeûnes à sec de plus de trois jours. Le jeûne de plus de 3 jours à sec est, en effet, inutile et dangereux. Dieu n’écoute pas la faim ou la soif. Rappelons-nous que ce n’est pas la performance, la durée du jeûne ou sa sévérité qui fait sa force. Lorsque l’organisme humain fait plus de 3 jours sans eau, il commence à subir des dommages. Or la Bible nous enseigne à ne pas détruire le corps «Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes. » (I Cor. 3 : 16-17)
NB : Il y a des gens qui ne doivent pas faire de jeûne total à cause de leur état de santé précaire. Il faut avoir une conviction divine pour soumettre ce genre de personnes au jeûne sec.

4. Le jeûne surnaturel :
Le jeûne surnaturel est un jeûne au cours duquel l’homme ne boit pas au-delà de trois jours sans souffrir physiologiquement. Nous voyons un cas d’un jeûne surnaturel avec Moise qui a jeûné 40 jours sans manger ni boire. « Moïse fut là avec l’Eternel quarante jours et quarante nuits. Il ne mangea point de pain, et il ne but point d’eau. Et l’Eternel écrivit sur les tables les paroles de l’alliance, les dix paroles. » (Exode 34 : 28)
Il y a des choses importantes à dire sur ce type de jeûne :
- Il se fait par des personnes qui avaient une communion intime avec Dieu et qui entendaient sa voix.
- Il se fait à l’initiative de Dieu. C’est l’Eternel qui a appelé Moise sur la montagne.
- En outre ce jeûne n’était pas motivé par des besoins charnels ou personnels.

V. Comment organiser un long jeûne ?

1. La préparation :
- Réduire progressivement sa ration alimentaire les jours qui précèdent le jeûne. Une rupture brusque peut avoir des conséquences négatives sur l’organisme et fera que l’on ait faim pendant le jeûne ;
- Harmoniser ses relations avec le prochain. Il faut se réconcilier, pardonner…(Esaie 58.)

2. Conseils pratiques pour bien passer le jeûne :
- Faire un programme pour chaque jour : cela permet d’atteindre des objectifs.
- Eviter les travaux, des exercices nécessitant un grand effort intellectuel physique ou trop violents. Le corps et le cerveau en particulier ne doivent pas être soumis à une intense activité.
- S’abstenir des rapports sexuels (I Cor. 7 : 5);
- Eviter les bains de douche chaude.
- Faire la toilette normalement (douche, brossages des dents…. (Mat. 6 : 16-18) ;
- Faire un peu d’exercice physique, la marche par exemple ;
- Boire de l’eau ;

3. Précautions après le jeûne.
- Ne pas prendre brusquement une nourriture solide en recommençant à manger. L’organisme s’est habitué à un rythme qu’il ne faut pas briser brusquement.
- Eviter certains excitants tels que le café, le coca et des aliments tels que le gingembre…

Conclusion
Le jeûne est un moyen divin pour l’exaucement parce que Dieu demandait au peuple de jeûner (Joël 2 : 12) et les saints l’ont pratiqué avec succès et l’ont aussi enseigné. Le jeûne est une chose nécessaire, incontournable pour l’entretien de la vie spirituelle. Il nous permet de demeurer dans une communion profonde avec Dieu et d’être efficace dans le service et le combat spirituel. Le vrai jeûne est un style de vie, une vie sainte. Nous devons atteindre dans notre vie de tous les jours, le même niveau de consécration que nous avons pendant le jeûne.

Publié le 23/09/13 à 11:18:07
Lue 2196 fois

Commentaires

Developing Leader's Capacity and Consultancy                                alt=

DLC

4 Abonnés
www.dlc-rdc.com

Adorer Dieu
Publicité
betsaleeltech.com
Free Byte
annuairechretien.com
photo-libre.fr
abbapere.net v2.1a.09/2014 By Ir Fabrice MULUMBA |contact@abbapere.net|+243 999 179 060