La repentance

La repentance

Par Pasteur Guy Roger DANGI

La repentance
Le message de la repentance est souvent négligé alors qu’il est un des plus importants de la Bible. L’importance de la repentance se voit d’abord par la place qu’elle occupe dans les Ecritures. Le message de la repentance est, en effet, l’une des six doctrines fondamentales du christianisme (Hébreux 6 : 1-2).

1. La repentance : le premier message
La repentance est le premier message du Nouveau Testament. Lorsque Jean-Baptiste vint préparer le chemin pour le salut qui allait être accordé en Jésus-Christ, il exhorta le peuple d’Israël à la repentance en disant : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 3 : 2). Après lui, le Seigneur Jésus prêcha le même message (Matthieu 4 : 17). Après Jésus, Pierre, le jour de la Pentecôte, comme dans la suite, prêcha la même chose (Actes 2 : 38). L’apôtre Paul quant à lui fit cette déclaration : « …je n’ai pas désobéi à la vision céleste ; mais à ceux de Damas d’abord, puis de Jérusalem, dans tout le pays de Judée, puis aux païens, j’ai annoncé la repentance et la conversion à Dieu… » (Actes 26 : 19-20)
Le message de la repentance est celui dont toute l’humanité a besoin. Il nécessaire aussi bien pour le non-chrétien que pour le chrétien. (Actes 17 : 30-31)

2. Qu’est-ce que la repentance ?

a. Ce qui n’est pas véritablement la repentance
La repentance est souvent confondue d’autres choses qui lui ressemblent :
- Reconnaître ses péchés ou pleurer à cause de ses péchés : une personne peut se reconnaître ses péchés et avoir du remord sans se repentir.
- Confesser ses péchés : beaucoup de gens vont confesser leur péché et paient parfois même un grand prix pour cela sans pour autant se repentir.
- Eprouver la peur ou la crainte : beaucoup de gens ont peur lorsque l’on parle du péché mais ne se repentent pas. Abandonner un péché parce que l’on a peur de ses conséquences n’est pas la repentance.

b. Ce qu’est la repentance
Le mot repentance vient du grec « METANOIA » et signifie littéralement « changement de mentalité, d’intention, d’avis. » METANOIA décrit un changement total qui doit s’opérer dans la vie d’une personne qui rencontre Dieu et décide de le suivre.
La repentance est donc l’action de changer d’avis ou de résolution ; c’est changer absolument de direction et marcher dans le sens opposé de celui que l’on avait suivi jusqu’à présent. Celui qui se repent change d’esprit et de détermination.
La repentance est la résolution qu’une personne prend après avoir réalisé l’horreur de ses péchés et d’avoir éprouvé une tristesse et une douleur pour avoir offensé Dieu.
C’est un changement de pensée et de direction qui vient dans la vie d’une personne que le Saint-Esprit a convaincue de péché.

3. Comment se fait la repentance ?
La repentance a plusieurs étapes :
1. L’action de Dieu
Dieu est l’initiateur de la repentance.
Il crée les conditions pour amener l’homme à se repentir. Il peut par exemple envoyer une personne donner la parole à celui qui a péché.
La repentance vient lorsque nous sommes interpellés par la parole de Dieu que nous avons apprise ou qui nous est donnée à l’instant même.

2. L’action de l’Esprit

a. La conviction de péché :
Le Saint-Esprit commence d’abord par convaincre l’homme du péché : « … car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement… » (Jean 16 : 7-8)
Le jugement personnel et l’œuvre du Saint-Esprit produisent la conviction du péché. Cette conviction du péché est une œuvre du Saint-Esprit (Jean 16 : 8).

b. La tristesse selon Dieu
Le Saint-Esprit communique à l’homme la tristesse qu’il éprouve du péché (Ephésiens 4 : 30). Il y a dans le cœur de cet homme un profond regret, une grande tristesse pour avoir péché. C’est une tristesse du Saint-Esprit pour amener une personne à la repentance ou au salut : « Je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu, afin de ne recevoir de notre part aucun dommage. En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort. » (II Corinthiens 7 : 9-10).

3. l’action de l’homme :

a. L’examen de conscience ou le jugement intérieur : Hébreux 3 :7
Avant de se repentir, on fait un jugement, un examen ou un constat sur la qualité de la vie, le chemin que l’on suit par rapport à la volonté de Dieu. C’est ici qu’intervient l’action de la conscience de l’homme : La conscience est une partie de notre esprit qui nous permet de juger la valeur morale de nos actes. La conscience peut condamner ou justifier l’homme : « … ils montrent que l’œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour. » (Romains 2 : 15)
Avant de prendre la décision de repartir chez son père, le fils prodigue est « rentré en lui-même » (Luc 15 : 17- ). Il a fait une introspection ou une analyse de la conscience, de ses sentiments, de ses motivations.

b. La confession du péché
Lorsque l’homme est attristé par son péché et quand il souffre pour avoir offensé Dieu, il cherche à faire la paix avec lui. Par la confession l’homme se décharge, se libère du poids et de la culpabilité que cause son péché. Sans la confession du péché, il n’y a pas de pardon. On doit donc s’attendre au jugement ou la punition (1 Jean 1 : 7-10)

Comment se fait la confession ?
Le mot confession vient du grec « Homologeo » qui signifie ‘dire la même chose’, ‘être d’accord’. Confesser un péché, c’est s’accorder avec Dieu sur ce qu’il dit d’un acte que nous avons posé. Si Dieu dit que tel acte est un péché, dans la repentance nous lui disons que nous l’avons commis et que nous sommes coupables.
Voici les étapes de la confession :
a. Avouer le péché en le citant nommément ;
b. Reconnaître qu’on a péché : ne pas se justifier ;
c. Demander pardon ;
d. Renoncer à ce péché ;
e. Demander la grâce de Dieu pour ne plus y retomber.
La vraie repentance implique nécessairement l’abandon du mal. L’homme qui se repent éprouve un dégoût du péché.

4 Les avantages de la repentance
La repentance est une bénédiction pour l’homme :
1. Pour avoir le pardon de Dieu :
« Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés… » (Actes 3 : 19-20)
2. Pour bien vivre avec Dieu :
La Bible dit : « Repentez-vous car le royaume de Dieu est proche. » On ne peut pas vivre dans le royaume de Dieu avec la mentalité du monde païen ou diabolique.
La qualité de la vie d’une personne dépend de sa repentance.

3. Pour bénéficier des bienfaits de Dieu :
« Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. (Actes 2 : 38-39)

4. Pour ne pas souffrir des accusations du diable
Satan est l’accusateur des frères : « … car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. » (Apocalypse 12 : 10-11)
Il accuse tout le monde et ceux qui ne confessent pas leurs péchés souffrent particulièrement de ses accusations. Lorsque nous confessons nos péchés, Jésus intervient en notre faveur comme avocat auprès du Père et son sang nous purifie de notre péché : « …Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. » (I Jean 2 :1-2)

Conclusion
La repentance est la porte d’entrée de la foi chrétienne. On ne peut marcher avec Dieu si on n’a pas une vie qu’il approuve. Si une personne connaît une vraie repentance, elle vivra les bienfaits de Dieu dans sa vie. Plus la repentance est bien faite, plus la gloire de Dieu dans sa vie est grande.

Publié le 15/07/13 à 17:26:16
Lue 931 fois

Commentaires

Developing Leader's Capacity and Consultancy                                alt=

DLC

4 Abonnés
www.dlc-rdc.com

Adorer Dieu
Publicité
betsaleeltech.com
Free Byte
annuairechretien.com
photo-libre.fr
abbapere.net v2.1a.09/2014 By Ir Fabrice MULUMBA |contact@abbapere.net|+243 999 179 060